07/29/2013

Une brochure pratique

Dit artikel in het Nederlands

C'est la pause café. Vous discutez de tout et de rien entre collègues, du dernier WE, des enfants. Un de vos collègues interpelle X en riant: "Et toi alors, quand est-ce que tu te maries?". X ne répond pas, il a la réputation d'être timide, voire introverti. Une collègue lance: "Il ne veut pas se caser mais continuer à draguer toutes les filles comme un ado!". Tout le monde rit. "Peut-être qu'il ne veut pas de femme, que c'est 'l'autre bord' qui l'attire! Attention les mecs, surveillez vos arrières!" ajoute un autre sur un ton blagueur. Eclats de rire général.
 
Vous venez de lire une situation de croquis dans la brochure 'Non à l'homophobie !' réalisée par la cellule diversité de la FGTB Bruxelles.  C'est l'une des étapes concrètes que le syndicat socialiste met en place dans sa lutte contre l'homophobie. Secrétaire général Philippe Van Muylder (photo) explique dans son introduction  pourquoi le syndicat socialiste attache de l'importance à ce sujet.
 
Philippe Van Muylder_ABVV_0001.jpgLe taux de chômage conduit à une discrimination
 
A Bruxelles, dans un contexte de chômage élevé et de forte concurrence pour les emplois disponibles, les personnes habituellement les plus vulnérables sur le marché de l'emploi sont aussi les plus touchées par les pratiques discriminatoires. On pense aux jeunes, aux moins qualifiés, aux personnes "d'origine étrangère", aux travailleurs âgés, aux femmes... En réalité, la rareté d'emplois accessibles aux Bruxellois favorise une vision restrictive et normative du travailleur, certaines "caractéristiques" présumées ou réelles, devenant... de véritables motifs de discrimination.
 
Aujourd’hui, il est incontestable que les lesbiennes, gays, bisexuel(le)s et transgenres/transsexuel(le)s(LGBT), quelle que soit leur profession, quelle que soit leur culture, quel que soit leur niveau socio-économique, sont également victimes de vexations et de discriminations à l'embauche et au travail. Et ceci, tant de la part de certaines directions que de certains collègues de travail...
 
La FGTB de Bruxelles, profondément attachée aux valeurs de tolérance et de liberté d'expression, soucieux de défendre l'égalité au travail de toutes et tous, combat les préjugés véhiculant une vision normative de la sexualité et proscrit toute forme de traitement inégal ou de mise à l'écart de travailleurs ou de travailleuses du fait de leur orientation sexuelle, de leur identité sexuelle ou de leur identité de genre.  Notre organisation syndicale prône l'unité et l'émancipation de toutes les travailleuses et de tous les travailleurs, avec la préoccupation primordiale de leur mobilisation collective en faveur d'une amélioration des conditions communes de vie et de travail.
 
Brochure_FGTB_Bruxelles_cover_0001.jpgLutte contre la discrimination dans un contexte ultra-libéral
 
La discrimination ne peut être envisagée en-dehors du contexte global des rapports de force inégalitaires qui caractérisent notre système économique. Les politiques de diversité doivent donc être considérées comme faisant partie de l'ensemble des mesures structurelles nécessaires pour lutter contre les dérives d'un système ultra libéral qu'amène une redistribution inégalitaire des richesses. L'émancipation des groupes traditionnellement discriminés passe, ainsi, par l'accès au travail, mais requiert aussi que leur soit garantie l'égalité de traitement dans les autres domaines de la vie sociale comme l'enseignement et la formation, le logement, les services collectifs ou la santé.
 
La hausse du chômage = plus grande concurrence entre les travailleurs
 
C'est bien le système mettant les travailleurs en concurrence qui est en cause: il est en effet incontestable que les discriminations font partie des causes du chômage et de la précarité professionnelle de nombreux travailleurs. Elles se manifestent, en outre, de manière particulièrement aiguë lorsque la concurrence entre travailleurs augmente et que les comportements discriminatoires contribuent à affaiblir la position de certaines catégories de travailleurs sur le marché du travail ('les homosexuels', les personnes handicapées', 'les femmes', 'les personnes d'origine étrangère', 'les travailleurs âgés' etc.). Ainsi, les conditions difficiles sur le marché de l'emploi favorisent une vision restrictive et normative du travailleur, certaines 'caractéristiques' présumées ou réelles, devenant motifs à discrimination.Brochure_bouw76339_1.jpg
 
La Fgtb de Bruxelles rejette toute vision naturalisante de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre. Elle défend le droit de chacun de vivre librement sa sexualité, dans le respect de la liberté et de l’intégrité d’autrui, et promeut une vision émancipatrice qui abolirait la domination de certains genres ou sexualités sur les autres.

Favoriser l’unité  des travailleuses et des travailleurs
 
Le mouvement syndical est par définition un mouvement intégrateur: cette intégration se fait par le biais de l'intégration économique et sociale, donc par le travail. Dans les rapports de force avec les employeurs et les détenteurs du capital privé en particulier, il importe au syndicat d'assurer la plus large unité des travailleurs, par delà la pluralité des cultures, des identités et des origines. Ceci bien entendu renforce les travailleurs dans leurs  rapports avec l'employeur: la discrimination divise et rompt la solidarité, alors que des travailleurs unis sont plus à même de défendre leurs intérêts auprès des directions d'entreprise. Ainsi, la solidarité entre les travailleurs est un outil syndical essentiel pour atteindre nos objectifs.
 
Brochure_vrouwen76339_1.jpgTout le monde en bénéficie
 
En outre, certaines revendications de groupes particuliers peuvent amener une amélioration des conditions de travail de tous. En défendant la diversité, on a davantage de chances d'arriver à ce que des besoins variés soient satisfaits pour tous les travailleurs.
 
Tout le monde est le bienvenu à la FGTB
 
Les problèmes auxquels ces groupes sont confrontés au travail, sont souvent aussi des problèmes pour d'autres travailleurs. Il s'agit d'obstacles qui existent depuis longtemps dans l'entreprise et qui doivent être portés à l'ordre du jour du Conseil d' Entreprise ou du CPPT.
 
Volvo_20130711a.jpgLa brochure fournit un certain nombre de cas possibles de discrimination en milieu de travail. Vous pouvez également obtenir un aperçu de l'évolution au niveau européen et un aperçu de l'évolution juridique. En effet, vous pourrez y lire ce que vous pouvez faire sur le lieu de travail:  prévention de la discrimination et l'inégalité de traitement, rédaction d'une action de la diversité dans les cas de discrimination, rédaction d'un plan de la diversité. Par ailleurs, les deux lois principales sont expliquées: la loi de 2007 contre la discrimination et la loi contre l'intimidation. La brochure contient également une liste d'adresses et de publications utiles.
 
La brochure est publiée dans les deux langues et est diffusée à la conférence des droits de l'homme au kiosque d'information de la FGTB. Vous pouvez également les commander en envoyant un email à  Pascal De Bel, secrétaire régional du  SETCA:  PDeBel@bbtk-abvv.be

16:25 | Tags: fr | Permalink | Comments (0) |  Print |  Facebook | |

The comments are closed.