06/28/2013

"Un syndicat qui se bat pour les homosexuels reçoit quelque chose en retour "

Woga_Hilton_26juni2013_1011382_1.jpgDit artikel in het Nederlands

Mardi le 25 Juin, WOGA a organisé une conférence de presse au Hilton à Anvers. On y a entre autres présenté les sponsors. Sur la photo de gauche à droit: Jean-Yves Duthel (Co-président), Ivan Denis (athlète et ambassadeur des Jeux), Bart Abeel (Président), Hilde Vernaillen (CEO du sponsor principal, P&V Assurances), Dirk Brossé (compositeur de l'hymne officiel) et Pascal De Bel (secrétaire SETCA Antwerpen).  On pouvait lire aussi dans le dossier de presse les déclarations suivantes de Pascal De Bel.
 
"Les droits syndicaux sont des droits humains. Les droits des personnes LGBT sont des droits humains. Le premier ne peut plus être sujet à discussion.  Le principe que les droits syndicaux sont des droits humains est inclus dans de nombreux documents nationaux et internationaux, à commencer par la Déclaration universelle des droits de l'homme en 1948. Mais, comme les droits des LGBT, les libertés syndicales constituent un objet de lutte permanente. En temps de crise, les syndicats sont attaqués plus que d'habitude.
 
Le mouvement LGBT n'était pas assez fort pour nous permettre d'inclure également ces droits dans la Déclaration universelle en 1948. La prise de conscience que ces droits sont inaliénables est désormais soutenue par le public et le monde syndical. L'Afrique du Sud est jusqu'ici le seul pays où ces droits sont également inclus dans la Constitution. Dans de nombreux autres pays, le mariage a été ouvert aux couples de même sexe. En 2006, lors d'une réunion dans la ville indonésienne de Yogyakarta, une déclaration, connue sous le nom de principes de Jogjakarta, a été proposée par 29 organisations internationales des droits humains. Le document contient 29 principes, ainsi que des directives et des conseils pour une mise en application et est destiné à la discrimination contre les personnes LGBT. L'application  de cette déclaration dans le monde n'est pas pour demain mais cette conférence sur les droits humains à la suite des Outgames contribuera certainement à ce processus.
 
L'année 2007 a vu se réaliser une autre percée majeure. Après une longue campagne menée par les syndicats,  l'Organisation internationale du Travail, organisation des Nations Unies qui surveille les conditions de travail,  a introduit de nouvelles données dans un rapport concernant la discrimination au travail fondée sur l'orientation sexuelle.
 
En Belgique, nous sommes assez loin en matière de législation. Les directives européennes en matière de lutte contre la discrimination ont été converties dans la législation adéquate en Belgique depuis longtemps. Via la clause de non-discrimination, qui devrait être normalement incluse dans les règlements de travail les syndicalistes ont l'occasion de défendre les droits des LGBT au travail. Depuis toujours, la FGTB a entièrement soutenu ces efforts, sans pour autant en faire la publicité.
 
La participation du FGTB  à la conférence sur les droits de l'homme de cette World Outgames est une nouvelle étape importante dans ce processus. Non seulement pour sensibiliser nos délégués syndicaux autour du sujet  mais aussi pour dire clairement que les LGBT sont 100% bienvenu(e)s dans notre organisation et que la défense de leurs droits font partie intégrante de notre travail.
 
Pascal De Bel
SETCA-FGTB
région Anvers

The comments are closed.